Sélectionner une page

Comme le dit l’adage « manager c’est vendre » dans une équipe de travail, quelque soit votre secteur d’activité, le manager doit savoir vendre un poste, une tâche de travail, une rémunération… L’époque du manager dit  « classique » est révolue, le soft management est l’une des alternatives les plus en adéquation avec le milieu de l’entreprise d’aujourd’hui. Les notions d’empathie, d’écoute et de savoir-être sont aux cœurs de cette stratégie de management. Expert Activ vous invite à prendre connaissance de quelques notions de base du soft management pour améliorer les conditions de travail au sein de vos équipes.

 

Le soft management, comment le définir ?

À l’inverse du hard management, qui repose sur les connaissances techniques, l’autorité et la hiérarchie. Le soft management est une manière plus humaine de diriger une équipe. L’objectif est de rendre ses collaborateurs efficaces, agréables et entraînants à l’aide de techniques différentes du management standard. L’intérêt est de susciter chez vos collaborateurs de l’engouement dans leur travail, qu’ils s’engagent d’eux-mêmes dans une activité productive sans avoir besoin de contrôles permanents.

L’essor des nouvelles technologies et de la robotisation profite au soft management car le besoin de revenir sur des valeurs humaines devient croissant. Ces qualités humaines sont de plus en plus importantes dans la stratégie de management des entreprises.

 

Les caractéristiques du soft manager

Le soft management possède un certain nombre de caractéristiques qui lui sont propres :

Posséder de l’empathie : Il faut  « connaître la réalité de l’autre ». Un bon manager sait se mettre dans la situation de son collaborateur pour identifier les difficultés auxquelles il est confronté. Cela permettra au collaborateur de mieux se sentir dans son travail quotidien.

Être à l’écoute : L’écoute est la base d’une relation professionnelle stable. Grâce à l’écoute il est possible de créer une proximité et d’impliquer le travailleur dans la résolution des conflits au travail.

Posséder de l’intelligence émotionnelle : L’intelligence émotionnelle consiste à savoir maîtriser ses propres émotions afin de s’adapter et de composer avec les émotions des autres.

Posséder du leadership : Le leadership représente l’influence qu’aura le manager sur son équipe. Plus le manager possède un bon leadership, plus les prises de décision seront facilement appliquées et acceptées.

Soft management

 

Comment mettre en pratique ses aptitudes de soft manager ?

Il existe une multitude de situations où le soft management permet de gérer ses équipes :

  • Baisse de productivité de l’équipe
  • Manque d’investissements personnel dans l’entreprise
  • Résistance au changement
  • Conflit en interne

Voici un ensemble de recommandations pour évoluer vers une stratégie de soft management :

  • Déceler les tensions au sein de vos équipes : Parler avec vos collaborateurs afin de découvrir les problèmes qu’ils rencontrent.
  • Créer un climat de confiance : Afin d’établir cette relation de confiance plusieurs solutions s’offre à vous:

=> Ouvrir les bureaux pour que chacun puisse communiquer avec l’autre

=> Limiter les communications informelles avec des réunions plus régulières où chacun pourra parler de ce qu’il lui déplaît

=> Désacraliser l’image de manager tout-puissant en déléguant plus fréquemment vos tâches

  • Prendre le temps : La principale source de stress réside dans une mauvaise gestion du temps. Il est nécessaire que chacun de vos collaborateurs apprennent à ordonner ses tâches selon l’importance de celles-ci.

Tous les consultants Expert Activ sont formés aux techniques de vente, cliquez ici pour trouver le consultant le plus près de chez vous

Vous souhaitez apprendre à connaître Expert Activ n’hésitez pas à faire un tour sur nos réseaux sociaux :

  • Facebook : Ici
  • LinkedIn : Ici
0
0